Voici l'homme qui est en phase de décomplexer la droite : Nicolas Sarkozy. Il a été élu, le w-e précédent, président de l'UMP à 85,10 % de voix des militants. Personne ne pouvait rivaliser contre lui. Il a mené sa campagne de présidence sur des thèmes bien à droite. Cela plaît ! Sarko rend  fier d'être de droite en France ! 

Problème : Sarko ressemble plus à un homme de com' qu'à un homme politique. Apparemment on aime bien ça à droite. Quelqu'un dont la "soit disante" action politique passe par tous les canaux médiatiques. Sa formule magique : chaque jour, une info "labellisée" Sarko doit être chassée par une nouvelle info du même label. C'est presque du matraquage médiatique. C'est du Berlusconi moins les affaires et moins la propriété des médias. Moi perso ça m'effraie. Remarquez, tant qu'on n'a pas encore ça en Belgique, ça va ! Le hic, c'est que ça marche fort !

Prochaine étape : donner plus de contenu à une doctrine de droite (unifiée ?), avec des thèmes plus à droite que jamais.